Chronique 4 – L’eau à Baslieux-lès-Fismes – Partie 6

L’Eau à Baslieux-lès-Fismes – Partie 6

LE RUISSEAU BAZIN

Le ruisseau Bazin traverse notre commune du Nord-Est au Sud-Ouest. Il descend du ravin d’Embéau et se dirige vers la Vesle, en méandres qui épousent le relief du fond de la vallée. Tout en haut, il ramasse les Fontinettes, se grossit de la source du Ravin et du trop-plein du captage puis, toujours à ciel ouvert, il longe le chemin du Fond d’Embéau. Ensuite, il disparaît sur sa gauche, capté par une buse et une conduite souterraine. Invisible, il coupe alors en diagonale une terre séparant le lieu dit « Derrière les Aulnes » du lieu dit « En Hameau ». Il ressort à l’air libre environ cent trente mètres plus loin dans une zone marécageuse plantée de jeunes peupliers où poussent l’ortie, la menthe sauvage, la prêle et la ronce. Le ruisseau Bazin traverse ensuite le domaine de la ferme tout en se grossissant d’autres sources.

De la rue de Romain on peut facilement suivre son parcours bordé de peupliers d’Italie. En contrebas, il reçoit le trop plein du petit étang alimenté, comme le lavoir en amont par une autre source, avant de s’écouler plus bas. Il emprunte alors un passage entre deux propriétés privées et s’enfonce sous la rue de Lorraine. On l’entend et on voit de nouveau son eau couler lorsqu’il traverse les jardins sous la rue Basse des Cours. Son débit, lorsqu’il est entretenu, est important. Une dizaine de passerelles permettent aux habitants des maisons de gagner les vergers sur l’autre rive. Plus loin il se grossit de l’eau de la source des carrières de Marandin qui alimente probablement le lavoir de la rue de Vigneux ainsi que par celle qui coule dans le lavoir de la rue basse des Cours.

Par la sente de la Sorange, nous l’avons ensuite suivi jusqu’au moulin, bifurquant au sud, circulant entre jachères et marais. D’autres petits ponts permettent aux propriétaires des parcelles de se servir de son eau pour l’arrosage des jardins.
Plus loin, il alimentait une réserve aujourd’hui disparue qui actionnait, en aval, la chute du moulin et permettait l’arrosage d’une pépinière. Il contourne toujours le moulin, par un étang, longe le bois, se crée un passage dans les terres, traverse la chaussée Brunehaut sous le « Pré Nicolas », et va se jeter dans la Vesle juste en amont du moulin Roland, aujourd’hui disparu.

le ruisseau Bazin dans les jardins

Le ruisseau Bazin dans les jardins

le ruisseau Bazin pres du moulin a eau

Le ruisseau Bazin près du Moulin à Eau