10 septembre 2014 – Ramassage scolaire à Baslieux-les-Fismes ?

    Les enfants scolarisés au pôle scolaire de Courlandon débutent les cours à 9h00.
    Parallèlement à ces nouveaux rythmes scolaires, sans aucune contrepartie en terme d’activité périscolaire à Courlandon, faut-il le rappeler, une nouvelle organisation a été mise en place pour le ramassage scolaire de nos enfants.
    Un appel d’offre organisé par le Conseil Général et le syndicat scolaire intercommunal a été remporté par la société de transport Delannoy basée à Fère-en-Tardenois.
    L’heure de passage « théorique » du car scolaire est 8h44, hors depuis le premier jours les retards sont systématiques les bus arrivant à Baslieux-les-Fismes entre 9h10 et 9h30 selon les jours. Les retours des enfants se passent dans les même conditions…

    Le responsable de la communication de la société de transport, tout à fait conscient des problèmes et soucieux d’y remédier le plus vite possible, nous a apporté de nombreuses explications.  Au premier rang desquelles, figurent les horaires de départ et de passage qui ont été fixés au travers de l’appel d’offre. Ces horaires imposés et les temps de parcours sont intenables :

    • Les véhicules utilisés répondent aux dernières normes européennes, sont plus longs, donc ont des difficultés à manœuvrer dans nos petites communes
    • Les consignes de sécurité imposées aux chauffeurs sont renforcées et les vitesses des cars scolaires sont plus faibles
    • Les aménagements de sécurité dans les communes, ralentisseurs, chicanes et autres dispositifs font perdre du temps
    • Les travaux en cours sur les voies de circulation sont un facteur perturbant de plus…..

    La liste n’est pas exhaustive, et Monsieur Axel Delannoy, joint au téléphone ce jour, nous a assuré avoir effectué des relevés de temps de parcours toute la semaine dernière qui ont été transmis au Conseil Général et au Syndicat Scolaire pour validation. Si ces relevés sont pris en compte, une nouvelle grille horaire va être mise en place à partir du lundi 15 septembre et les choses devraient rentrer dans l’ordre. Attention cependant, des travaux prévus sur la RN31 risquent de perturber le service dans les semaines ou mois à venir nous a indiqué Monsieur Delannoy.

    Que faut’il en penser ? Bien entendu la société de transport, contrainte dans le cadre d’un marché public à répondre au plus bas coût dans le cadre d’un cahier des charges imposé ne doit pas être désignée comme responsable. Certes les temps de parcours auraient pu être vérifiés….au risque de perdre le marché pour avoir dévié peu ou prou de la demande initiale dans la réponse à l’appel d’offre…

    Non, comme de plus en plus souvent la responsabilité est à trouver du côté de l’improvisation permanente des pouvoirs publics, des collectivités territoriales, de l’administration kafkaîenne de notre République exemplaire, sic… Un exemple de plus après les atermoiements et le refus de la nouvelle Communauté de Communes de Fismes Ardre et Vesle d’étendre la compétence périscolaire aux anciennes communes d’Ardre et Vesle dont faisait partie Baslieux-les-Fismes. A deux mois de la rentrée, fin juin 2014, faut il le rappeler, il n’y avait pas d’organisation pour la cantine et la garderie des enfants scolarisés au pôle scolaire de Courlandon. C’est grâce à l’investissement des municipalités et des maires qu’une solution a pu être trouvée cet été en confiant l’organisation du périscolaire à la Commune de Breuil-sur-Vesle qui a accepté cette lourde responsabilité.

    Finalement les enfants en retard en pâtissent, les parents doivent trouver des solutions pour concilier ces contraintes et leurs impératifs professionnels, les maires des communes rurales au pied du mur doivent trouver des solutions, tout en voyant les subventions diminuer…